L'université de tous les savoirs ouverte à tous

Le mot du président

Chères Étudiantes et chers Étudiants,

Comme le prévoient les statuts de l’UTT, je quitterai mes fonctions de président à la fin de cette année ; sept années passées à servir avec enthousiasme et conviction cette très respectable institution universitaire publique dédiée aux savoirs et à la culture. Parce qu’elle a une place particulière dans notre cité, la première, à offrir ce service à tous nos concitoyens, parce que sa mission est essentielle, tant sur les plans intellectuels qu’humains, la présider fut tout à la fois un grand honneur, des responsabilités, mais aussi de très nombreuses satisfactions. À l’occasion de ce dernier mot d’introduction, je souhaiterais dresser un bilan des principales actions conduites au cours de mes deux mandats.

La ligne directrice que je me suis assignée fut d’apporter du changement tout en l’inscrivant dans la continuité des politiques conduites par mes prédécesseurs : développement de l’offre et modernisation des outils de gestion administrative d’une part, maintien voire renforcement des grandes missions et de la qualité de notre service qui font la réputation de l’UTT d’autre part.

Cela s’est concrètement traduit par I) une politique ambitieuse d’ouverture de nouveaux cours (Philosophie, Astronomie, Atelier d’Écriture, Mythologie, Neurosciences, Sciences Politiques… et cette année Égyptologie), II) un effort particulier porté sur nos moyens de communication (nouveau logo, nouvelle présentation du programme, Forum des associations, Comédie du livre, réfection de nos vitrines, signalétique, flyers, boîte à idées), III) le renouvellement chaque année du cycle des conférences, IV) l’ouverture vers de nouveaux partenaires (Municipalités de la Métropole, Institut Confucius), V) la modernisation de notre accueil (moyens de paiement, gestion des files d’attente au moment des inscriptions) et pour finir VI) la révision de nos statuts qu’il fallait faire évoluer en accord avec le nouveau périmètre universitaire montpelliérain.

Il faut ajouter à tous ces éléments la mise en place d’un système d’information numérique moderne sans lequel une bonne partie des améliorations proposées n’auraient pas été possibles. Ce fut un travail de longue haleine puisqu’il aura fallu construire de A à Z un logiciel qui soit tout aussi utile à la gestion de l’UTT qu’à sa communication. L’outil créé par les services informatiques de nos universités est robuste, performant, adapté aux tablettes et smartphones et évolutif ; il pourra ainsi servir pendant de très nombreuses années.

Au-delà de votre satisfaction qui est notre premier critère d’évaluation, les résultats les plus facilement mesurables de cette politique sont une augmentation significative du nombre d’inscrits, nous sommes passés de 1 700 à plus de 2 100 sur cette période et de façon concomitante un rééquilibrage de nos finances, notre résultat redevenant bénéficiaire à partir de 2016. Les marges ainsi dégagées purent être utilisées à soutenir puis amplifier sans risque le développement de notre institution. Elles ont avant tout permis de maintenir au plus bas les droits d’inscription et d’élargir les conditions d’exonération, dans un contexte où par ailleurs les charges, notamment salariales, n’ont cessé de croître. Elles ont aussi, et bien évidemment, permis de répondre positivement, le plus souvent possible, aux sollicitations des étudiants et de leurs enseignants. Enfin la réorganisation de nos bureaux est en cours d’étude. Un demi-poste d’adjoint administratif viendra également renforcer l’équipe de Mme Jaulmes dès les travaux effectués.

Tout n’est pas résolu car l’UTT souffre, c’est là le point le plus critique, d’un manque de locaux. L’octroi d’autres salles, voire la mise à disposition de l’UTT d’un bâtiment dédié lui permettrait d’envisager une croissance encore plus marquée. J’ai dans ce sens écrit à M. le Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, et ai pu rencontrer plusieurs responsables de ses services. Les présidents des universités sont aussi informés et mettent déjà à notre disposition des locaux, dans la limite de leur capacité d’accueil.

En résumé, l’UTT va bien, très bien même, elle croît tout en maintenant un service reconnu de grande qualité.

Tout cela ne serait possible sans votre confiance, celle des membres de notre conseil d’administration, sans le soutien de nos tutelles universitaires, celui de la municipalité et de la métropole, sans l’investissement de tous nos professeurs et conférenciers qui garantissent l’excellence et ainsi votre satisfaction. Nous leur devons gratitude et reconnaissance.

Le travail réalisé par l’équipe administrative dirigée par Mme Ondine Jaulmes et appuyée par les services de l’Université Paul Valery Montpellier 3 est exceptionnel. Il rend possible la déclinaison au quotidien de nos choix stratégiques et consolide la confiance que vous nous témoignez. Nous leur en sommes très reconnaissants. Je souhaite aussi remercier chaleureusement Mme Lucienne Reinteau et M. Régis Martin, qui furent successivement mes vice-présidents, ainsi que tous les bénévoles qui, fidèlement et quotidiennement, participent au bon fonctionnement de l’UTT.

Je terminerai en adressant à l’UTT tous mes meilleurs vœux, en souhaitant qu’elle puisse continuer à remplir sa mission comme elle le fait si bien depuis plus de quarante ans. Je suis certain que le ou la collègue qui me succèdera s’inscrira avec détermination et succès dans cette longue histoire.

 

Pr. François Henn